Le thème du mois “Le manager en vacances, les 6 commandements”.

Le manager en vacances, les 6 commandements !

Nous y sommes enfin. Le temps des vacances, fébrilement attendues, et oh combien méritées !
Si le mot « vacances » signifie spontanément repos, délassement voire insouciance, elles sont aussi, n’ayons pas peur de l’affirmer, souvent source de stress et d’inquiétude pour le manager allant littéralement abandonner son équipe, son groupe, ses affaires voire son entreprise durant un temps donné.
Pour que ce mot « vacances » rime un tant soit peu avec « insouciance », nous concentrons notre thème du mois -en refresh à notre newsletter de l’été dernier à revoir quelques principes essentiels qui vous libéreront de ces satanés doutes au moment de boucler vos valises. Vous êtes prêts ? Allons-y.
Les 6 commandements du manager en vacances :

1) Ton absence, tu anticiperas

N’attendez pas les derniers jours pour planifier votre absence.
Soyez proactifs ! Concrètement, établissez des instructions claires et précises pour votre équipe. Définissez les rôles, les remplacements, les responsabilités, les pouvoirs de décisions en votre absence.

2) Tes clients, tu informeras

Rassurez-vous, nul besoin de réaliser un mailing dans l’entier de votre clientèle ! Informez chirurgicalement vos clients réguliers ainsi que vos contacts en cours de votre absence. Vous éviterez ainsi nombre de doutes (et si ce client fidèle se manifestait durant mon absence ?) une fois installé sur votre transat !

3) Ta boîte mail, tu organiseras

N’oubliez pas de configurer une réponse automatique informant de votre absence. Prévoyez et ajoutez-y un contact
en cas d’urgence (avant même que vous n’y songiez… le contact en cas d’urgence ne sera pas vous, mais votre plus fidèle et efficace poulain !). Profitez également de nettoyer votre boîte mail avant votre départ.

4) Tes dossiers brûlants, avant de partir tu liquideras

Rien de tel pour vous assombrir le ciel que de penser déjà aux épineux dossiers vous attendant à la rentrée. Prenez quelques jours avant votre départ pour désamorcer préventivement toute situation potentiellement délicate (un litige client, un conflit dans l’équipe, un délai approchant de trop près la date de votre retour).

5) Une fenêtre de connexion, tu t’autoriseras… éventuellement !

Sujet amplement controversé ! De prime abord, et pour votre propre régénération, une coupure totale est à privilégier absolument. Vous n’en serez que plus affûté et productif à votre retour. Toutefois, si votre activité, votre position ou un contexte particulier l’oblige, autorisez-vous des moments de connexion avec votre bureau durant votre absence. Mais attention, définissez d’entrée de jeu avec vous-même votre « droit », limité au strict nécessaire, par exemple 30 minutes par jour, ou 1 heure par semaine. Ce temps vous permettra si nécessaire d’agir à distance et par la même occasion de vous affranchir de vos éventuelles préoccupations du moment pour profiter au mieux de vos journées. Informez vos proches (ou négociez, c’est selon !) de cette fenêtre de connexion.

6) Ton retour, tu planifieras

Eh oui, vous avez bien lu. Fixez d’ores et déjà une petite réunion avec vos collègues / collaborateurs pour la semaine de votre retour, moment au cours duquel vous pourrez reprendre le fil de manière rapide. Établissez également avant votre départ la liste des actions à mener lors de votre semaine de retour. Un excellent moyen d’amortir l’effet retour et de retrouver sans tarder votre efficacité ! Encore un peu de temps avant votre départ ? Profitez-en pour faire un peu d’ordre dans et sur votre bureau… vous partirez le cœur plus léger et votre retour n’en sera que plus agréable !

Vous l’aurez compris, la clé de vacances reposantes se trouve dans une préparation et une anticipation aussi fine que possible pour vous libérer l’esprit de toute pensée parasite.
Votre préparation étant désormais optimale, vous pouvez maintenant penser à vos vacances, que nous vous souhaitons les plus agréables et reposantes possible !

Le PDF avec la newsletter entière !